La Pratique Du Sport En Prison: Entre Controle Institutionnel, Moyen de Resistance Et Preservation Du Sentiment D’etre Vivant

Por: Piot Sophie.

Esporte & Sociedade - v.3 - n.7 - 2008

Send to Kindle


Resumo

Dans le cadre d’une conception de la prison comme lieu de l’exercice d’un traitement pénal extrêmement contraignant, impliquant un rapport de domination allant de l’ « instituant » (la prison) vers l’ « institué » (le détenu) et prenant pour support le corps des condamnés pour corriger leur âme, l’usage de la pratique du sport comme moyen de contrôle institutionnel et de maîtrise des violences carcérales semble indéniable. Toutefois, l’euphémisation de ces violences n’est pas seulement le fruit de dispositions prises par l’Administration pénitentiaire. Le reclus est en effet capable, à partir de la mise en œuvre de diverses stratégies interactionnelles, de (re)créer des rapports de pouvoir symboliques dans les liens sociaux, de négocier des identités plus valorisantes, et ainsi parvenir à éprouver le sentiment d’être vivant. Mots clefs: prison - sport - violence

Tags: Nenhuma cadastrada :(

Comentários


:-)





© 1996-2019 Centro Esportivo Virtual - CEV.
O material veiculado neste site poderá ser livremente distribuído para fins não comerciais, segundo os termos da licença da Creative Commons.