La Violence Abandonnee? Le Cas Du Tai-chi-chuan

Por: Eric Perera, Robin Recours e Sylvain Rouanet.

Esporte & Sociedade - v.3 - n.7 - 2008

Send to Kindle


Resumo

La violence abandonnee? Le cas du Tai-chi-chuan Sylvain ROUANET Robin RECOURS Eric PERERA Nous étudions, comment se confrontent et se métissent le rapport à la violence du maître d’une école de Tai-chi-chuan à celles de ses élèves, de la fédération et des médias. Pour cela, nous avons mené une observation participante de deux ans, une analyse de contenu des documents de la fédération et de tous les articles du journal « Le monde » contenant le mot Tai-chi-chuan. La normalisation et la médiatisation du Tai-chi-chuan en France, rejettent hors du champ sportif et légal les pratiques ne répondant pas à un impératif d’euphémisation de la violence et tendent ainsi à faire disparaître certaines pratiques originales qui remettent en cause les définitions classiques de la violence en occident. Selon Danton, « on ne détruit bien que ce que l’on remplace » ; en remplaçant le Tai-chi-chuan par des versions compétitives, sportives ou « santéistes », son institutionnalisation et sa médiatisation contribuent à le faire disparaître. Mots-clés: art martial - acculturation - euphémisation

Tags: Nenhuma cadastrada :(

Comentários


:-)





© 1996-2019 Centro Esportivo Virtual - CEV.
O material veiculado neste site poderá ser livremente distribuído para fins não comerciais, segundo os termos da licença da Creative Commons.