Quand Le Skateboard « Glisse » Et Quand Il « Racle »: La Violence Comme Indicateur de La Diversité Des Formes de Pratique de Roule Urbaine

Por: Gibout Christophe e Laurent Julien.

Esporte & Sociedade - v.3 - n.7 - 2008

Send to Kindle


Resumo

Quand le skateboard « glisse » et quand il « racle » : la violence comme indicateur de la diversité des formes de pratique de roule urbaine Gibout CHRISTOPHE Laurent JULIEN Partant des deux principales manières de faire du skate aujourd’hui rencontrées en Europe, où elles cohabitent de façon concurrentielle, nous voulons pointer les violences physiques et/ou symboliques qui y sont à l’œuvre. Dans la glisse, nous rencontrons successivement la « douce violence » de l’ilinx, une technique malmenée par une propension à la dégradation matérielle, une passion du risque virant au risque de la passion, enfin les effets des cercles coaxiaux d’une société de cour. La roule nous confronte pour sa part aux effets conjugués de la logique performatrice et de l’institutionnalisation avant de nous faire basculer d’un espace urbain concurrentiel à un espace urbain conflictuel. Finalement, les logiques communautaires et réticulaires inhérentes à ces pratiques concurrentes de skateboard nous permettent de poser l’hypothèse d’un lien social comme rapport d’altérité induit par l’espace. Mots clefs: communautés - réseaux - urbanité

Tags: Nenhuma cadastrada :(

Comentários


:-)





© 1996-2019 Centro Esportivo Virtual - CEV.
O material veiculado neste site poderá ser livremente distribuído para fins não comerciais, segundo os termos da licença da Creative Commons.